Lecon 195
Partager
Partager

LEÇON 195

L’amour est la voie dans laquelle je marche avec gratitude.

1. La gratitude est une leçon difficile à apprendre pour ceux qui regardent mal le monde. 2Le plus qu’ils peuvent faire est de se voir eux-mêmes en meilleure posture que les autres. 3Et ils essaient d’être contents parce qu’un autre semble souffrir plus qu’eux. 4Comme de telles pensées sont pitoyables et réprobatrices! 5Car qui a cause de rendre grâce tandis que d’autres l’ont moins? 6Et qui pourrait souffrir moins parce qu’il en voit un autre souffrir plus? 7Ta gratitude est due à Lui seul Qui a fait disparaître toute cause de chagrin dans le monde entier.

2. Il est insane de rendre grâce à cause de la souffrance. 2Mais il est pareillement insane de manquer de gratitude envers Celui Qui t’offre le moyen certain par lequel toute douleur est guérie et la souffrance remplacée par le rire et le bonheur. 3Même ceux qui ne sont que partiellement sains d’esprit ne pourraient refuser de faire les pas qu’Il dirige et de suivre dans la voie qu’Il trace devant eux, pour s’évader d’une prison qu’ils pensaient sans une porte s’ouvrant sur la délivrance qu’ils perçoivent maintenant.

3. Ton frère est ton «ennemi» parce que tu vois en lui un rival te disputant ta paix; un pillard qui prend sa joie de toi et ne te laisse rien, qu’un noir désespoir, si amer et implacable qu’il ne reste plus aucun espoir. 2Maintenant il ne reste plus rien à souhaiter, que la vengeance. 3Maintenant tu ne peux que tenter de le faire tomber pour gésir avec toi dans la mort, aussi inutile que toi-même, avec aussi peu restant entre ses mains serrées que dans les tiennes.

4. Tu n’offres pas ta gratitude à Dieu parce que ton frère est plus esclave que toi, pas plus que tu ne pourrais sainement être enragé s’il semble plus libre. 2L’amour ne fait pas de comparaisons. 3Et la gratitude ne peut être sincère que jointe à l’amour. 4Nous rendons grâce à Dieu notre Père de ce qu’en nous toutes choses trouveront leur liberté. 5Jamais il n’y en aura certains qui sont déliés alors que d’autres sont encore liés. 6Car qui peut marchander au nom de l’amour?

5. Rends grâce, donc, mais avec sincérité. 2Et laisse ta gratitude faire une place pour tous ceux qui s’évaderont avec toi: les malades, les faibles, ceux qui sont dans le besoin et qui ont peur, ceux qui pleurent une perte apparente ou ressentent une douleur apparente, qui souffrent du froid ou de la faim ou qui suivent la voie de la haine et le chemin de la mort. 3Tous ceux-là vont avec toi. 4Ne nous comparons pas à eux, car ainsi nous les coupons de notre conscience de l’unité que nous partageons avec eux, comme eux-mêmes doivent la partager avec nous.

6. Nous remercions notre Père d’une seule chose: de n’être séparés d’aucune chose vivante et donc de ne faire qu’un avec Lui. 2Et nous nous réjouissons qu’aucune exception ne puisse jamais être faite qui réduirait notre entièreté, détériorerait ou changerait notre fonction, qui est de compléter Celui Qui est Lui-même complétude. 3Nous rendons grâce de chaque chose vivante, car autrement nous ne rendons grâce de rien et nous manquons de reconnaître les dons que Dieu nous fait.

7. Laissons donc nos frères appuyer leurs têtes fatiguées sur notre épaule tandis qu’ils se reposent un moment. 2Nous rendons grâce d’eux. 3Car si nous pouvons les diriger vers la paix que nous voudrions trouver, la voie s’ouvre enfin pour nous. 4Une ancienne porte s’ouvre librement à nouveau; une Parole depuis longtemps oubliée résonne à nouveau dans notre mémoire et se fait de plus en plus claire comme nous sommes de nouveau désireux de l’entendre.

8. Marche donc avec gratitude dans la voie de l’amour. 2Car la haine est oubliée lorsque nous mettons les comparaisons de côté. 3Que reste-t-il encore comme obstacles à la paix? 4Maintenant la peur de Dieu est enfin défaite, et nous pardonnons sans comparer. 5Ainsi nous ne pouvons pas choisir de passer sur certaines choses tout en gardant d’autres choses encore sous clé en tant que «péchés». 6Quand ton pardon sera complet, tu auras une gratitude totale, car tu verras que toute chose a gagné le droit à l’amour en étant aimante, tout comme ton Soi.

9. Aujourd’hui nous apprenons à penser à la gratitude à la place de la colère, de la malice et de la vengeance. 2Tout nous a été donné. 3Si nous refusons de le reconnaître, nous n’avons pas plus le droit à notre amertume ni à une perception de soi qui nous voit dans un lieu de poursuite sans merci, où nous sommes sans cesse harcelés et bousculés sans une pensée et sans un souci pour nous-mêmes ou pour notre futur. 4La gratitude devient l’unique pensée que nous substituons à ces insanes perceptions. 5Dieu a pris soin de nous et nous appelle Fils. 6Peut-il y avoir plus que cela?

10. Notre gratitude pavera la voie jusqu’à Lui et réduira notre temps d’apprentissage de bien plus que tu ne pourrais jamais l’imaginer. 2La gratitude et l’amour vont de pair, et là où est l’une doit se trouver l’autre. 3Car la gratitude n’est qu’un aspect de l’Amour qui est la Source de toute création. 4Dieu te rend grâce à toi, Son Fils, d’être ce que tu es: Sa Propre complétude et la Source de l’amour, avec Lui. 5Ta gratitude envers Lui ne fait qu’un avec la Sienne envers toi. 6Car l’amour ne peut aller sur d’autre route que sur celle de la gratitude, et ainsi nous allons, nous qui suivons la voie qui mène à Dieu.