Suivre le rayon de lumière qui mène à l’Amour

 

“Il fut un temps où nous vivions les choses comme elles venaient et il nous semblait que tout allait bien, et que nous vivions relativement bien.

Et un jour, nous nous sommes tous réveillés avec une étrange sensation que quelque chose quelque part n’allait pas. Nous ne savions pas exactement ce que c’était ; tout résonnait mal.

Soudain, surgies de quelque part, des questions apparurent en nous : pourquoi je vis ? dans quel but je vis ? Vous voyez, ce qui c’est passé c’est que d’une certaine façon, un minuscule rayon de lumière a pénétré droit dans notre monde, juste un seul minuscule rayon, et il commença à révéler de magnifiques choses à l’intérieur de nous : qu’il venait d’un monde fait de lumière, où il n’y a que le bien, un endroit qui est aimant et où on se sent en sécurité, parce que tout le monde là-bas était heureux de vivre selon une loi : la loi de l’amour mutuel.

Et nous avons commencé à sentir la grande différence entre ce que nous ressentions de ce monde magnifique et la sensation que nous avions de vivre dans celui-ci.

Comparé à cette lumière lointaine, nous vivons dans l’obscurité totale. Avant que le rayon de lumière arrive, il nous semblait que tout allait bien. Mais dès qu’il apparut, tout fut chamboulé. Parce qu’il nous a montré que ne vivons pas du tout selon la loi de la lumière, mais seulement selon celle de la plus sombre obscurité. Et plutôt que d’être complètement libre comme nous l’avions imaginé, nous avons tous commencé à voir que chacun d’entre nous était piégé dans sa propre petite boîte egoïste, ne voyant plus personne, n’entendant plus personne, ne comprenant plus et n’aimant plus personne.

Tout ceci a été fait par un seul minuscule rayon de lumière. Comment pouvions-nous continuer à vivre encore un seul autre instant comme ça, une fois que nous savions que nous n’avions plus à ressentir cette tristesse solitaire ?

Ensuite, chacun d’entre nous décida qu’il allait traverser l’obscurité vers cette lumière, quelles que soient les difficultés et quel que soit le temps que ça prendrait ; nous suivrions ce rayon, tout droit vers le monde de l’amour et du bien, et nous avons tous commencé à travailler comme toujours chacun de notre côté. Mais personne n’a pu aller nulle part, nous ne pouvions sortir de l’obscurité, même pas d’un pouce. Cela a pris du temps avant que tout le monde perde espoir et sente qu’il n’y avait absolument aucun moyen d’échapper leur petite trou personnel. Non il n’y avait aucun moyen de traverser l’obscurité.

Chacun pensait, comme je suis né egoïste, c’est comme ça que je serai toujours, c’est comme ça que je vis, c’est comme ça que je meure. Il n’y a aucune sortie, jamais.

Et ensuite, sans avertissement, l’un d’entre nous s’écria : je comprends ! Je sais pourquoi nous n’allons nulle part.

Et il commença à creuser. Personne ne savait pourquoi il creusait dans une direction aussi différente. On ne pouvait tout simplement pas comprendre. Pourquoi il creuse stupidement dans notre direction ? pourquoi il crie ? qu’est ce qu’il crie ? Il y a quelque chose qui ne va pas chez lui.

Il creusa et creusa, et criait quelque chose que personne ne pouvait entendre ni comprendre, jusqu’à ce qu’il soit assez prêt pour que l’un d’entre nous réalise qu’il appelait : frères, frères, vous êtes avec moi et je suis avec vous, et seulement ensemble pouvons-nous traverser l’obscurité.

Ensuite il a aussi tout comprit et commença à creuser en direction des autres jusqu’à ce qu’ils se rencontrent enfin, unis et rayonnants dans l’amour mutuel, tout comme la lumière.

Ensuite, un autre les entendit, et un autre, un autre, et un autre. Et alors que nous commençames à nous connecter tous, nous comprîmes que c’est seulement en étant unis que nous arrivons vers la lumière, seulement ensemble, mais jamais seuls.

Nous avons traversé la plus sombre des obscurités et c’est ainsi que nous avons commencé à vivre dans un nouveau monde rayonnant de liberté et de joie.”

Share This